Vous êtes ici : Accueil » Vie Locale » Les écoles / Périscolaires

Les écoles / Périscolaires

HISTORIQUE  DES  ECOLES  DE  SEEBACH

Un document de 1556 (Archives de Spire) mentionne que Seebach est un village … qui ne possède pas d’école, personne ne sait ni lire ni écrire. Mais avec l’introduction de la Réforme (1569), se fera également celle de l’enseignement.  La Guerre de Trente Ans allait cependant anéantir cette première tentative. Et puis dès 1679 naissent les difficultés confessionnelles : d’abord existence de deux systèmes d’enseignement, puis obligation de suivre l’enseignement catholique, enfin arrestation du maître d’école protestant en 1722. En 1778, un paroissien protestant, Johann Theobald Rittel se rend donc à Versailles pour présenter au roi Louis XVI  une requête permettant aux réformés d’avoir, entre autres, pour l’éducation de leurs enfants un maître d’école et pour eux-mêmes un instituteur qui puisse faire l’éducation chrétienne …

 Au niveau du personnel, on note que Foos Peter (Ludi Magister) exerce à Oberseebach en 1764 et qu’une école existait en 1747 avec un maître, Angelus Kailbach. De cette date pour les catholiques et 1782 pour les protestants (Gentes), l’enseignement est constant jusqu’à ce jour avec une liste d’enseignants connus. A noter qu’une école de filles avec des sœurs enseignantes de la Divine Providence de Ribeauvillé  s’ouvre en 1854 côté catholique et qu’en 1855 une école de filles protestante voit le jour avant de se transformer en école géminée en 1881.                                                                                                                                                                                                   

Cette école se trouvait au milieu du village pour les enfants qui ne la fréquentaient qu’en hiver. Les lieux d’enseignement sont distincts selon la confession, chez des privés, à la mairie, puis enfin, en 1839, sont votés les crédits pour 2 bâtiments d’école dans l’actuelle rue des Eglises, au n° 19 pour les catholiques, au n° 75 pour les protestants. Après la Libération, le projet de construction de deux écoles maternelles est soumis à débat. En 1953, l’école maternelle catholique voit le jour dans les prés, à laquelle on accole une école de filles de 2 classes en 1955.Et en 1954, on procède  à la construction d’une école enfantine protestante au n° 104 rue des Eglises. 

 Les effectifs augmentant et la dispersion des enfants dans des classes provisoires ou à la mairie demandent solution : une école interconfessionnelle mixte voit donc le jour et la rentrée 1977/1978 se fait dans les nouveaux bâtiments  prévus pour 7 classes, mais réellement ouverte avec 8 en fonctionnement. Les anciennes écoles sont vendues pour des besoins privés.

 A ce jour, Seebach compte 6 classes logées dans les 2 bâtiments d’après-guerre.

 Depuis la rentrée 2010, un accueil périscolaire a été aménagé dans le groupe scolaire pour répondre aux besoins actules des parents actifs.

 remise prix holderithLe vendredi 29 Juin2012 , les équipes pédagogiques et les écoliers des deux écoles maternelles et primaires de Seebach ont été récompensées du prix Georges Holderith à la salle des fêtes de SeebachLes directeurs des deux entités, Mme Hirschler et M Trimolé, assistés de Mmes Fink, Hittler, Schlicher et Weissmuller, ont  été honorés par M Guichard, directeur académique des services de l’éducation nationale représentant Mme le recteur Le Pellec Muller et Mme Horni Holderith, fille du professeur Holderith.

 

» accéder au formulaire » accéder à la galerie photos » accéder aux documents
plan du site   -   mentions légales   -   © 2011