En Alsace, et plus particulièrement à Seebach, la cuisine est généreuse, elle rime avec authenticité et convivialité et fait partie du patrimoine local.

Plats salés

Parmi les spécialités salées, il est possible de déguster à Seebach les plats traditionnels alsaciens : choucroute, tarte flambée, estomac de porc farci, baeckeoffe, spaetzle fait maison… mais aussi des plats spécifiques locaux : dampfnudle, rahmnudle, buwespaetzle…

La tarte flambée

L’emblématique tarte flambée alsacienne, séduit toujours par sa simplicité, sa convivialité et son goût. Gratinée, forestière, pomme-cannelle, elle se décline sous tous les goûts.
À Seebach, chaque corps de ferme était équipé d’un four à pain utilisé aussi pour la cuisson de la tarte flambée lors de soirées entre voisins ou amis.

La choucroute

La choucroute authentique est un met toujours réconfortant dans l’assiette. Généreuse et goûteuse, elle saura ravir les papilles ainsi que rassasier les estomacs les plus gourmands. Si vous souhaitez déguster une choucroute, vous pouvez en retrouver dans les deux restaurants ou à la boucherie du village.

Le bretzel

Le bretzel, encas salé parfois gratiné, sait combler un petit creux en apéritif ou à un autre moment de la journée.

La bouchée à la reine

La bouchée à la reine, appelée « suppebaschteetle », est un plat typique du Nord de l’Alsace.

L’estomac de porc farci

Servi chaud, accompagné généralement de salade verte, ce savoureux mélange de viande et de légumes est cuit dans la poche de l’estomac, d’où son nom.

La galette de pomme de terre

La galette de pomme de terre, ou « grumbeeredotsche », accompagne une salade verte, un filet de saumon, ou un peu de fromage blanc salé. Les galettes sont frites pour un maximum de plaisir gustatif.

Plats sucrés

Seebach ne déroge pas à la tradition des plats alsaciens sucrés (« Bredele, manela, lamela, ropfkuche, streusselkuche », kougelhopf, brioches…) mais se distingue par quelques spécificités à savoir, ses « dampfknepfle » ou encore ses « apfelkiechle« .

A Seebach il était de coutume (religieuse) de ne pas consommer de viande les mercredi et vendredi. Une soupe de légumes suivie d’une de ses spécialités sucrées constituaient le repas de midi.

Les « dampfknepfle »

Sa cuisson fait sa particularité.
Le « dampfknepfle » est un beignet cuit à la vapeur qui peut se consommer lors d’un repas avec un bol de soupe ou accompagné de compote de pommes ou de fruits en bocaux de type mirabelles ou quetsches.
Les « dampfknepfle » sont un plat cher à Seebach et se dégustent lors de nombreuses festivités au village.

Les « apfelkiechle »

Faits à base de pâte à crêpes et de tranches de pommes les « apfelkiechle » sont généralement consommées en été, ou les mercredi (plat des enfants) voir le vendredi (journée sans viande).