A Seebach, nous avons valeur d’exemple sur bien des aspects quant à notre citoyenneté et la préservation du bien vivre ensemble.
Les visiteurs sont admiratifs en voyant à quel point les citoyens prennent soin de leur propriété mais aussi du domaine public.
Vivre ensemble, n’est pas toujours facile. Et pourtant, avec quelques efforts et du bon sens, nous pouvons améliorer notre cadre de vie et en profiter. Nous avons tous un rôle à jouer.

Alors, citoyens Seebachois, ensemble, assurons nos devoirs pour préserver nos droits !

Nuisances sonores

Un moteur ne fait pas le bonheur, nous avons mieux à partager que le bruit ! Si le bruit fait partie de notre environnement, au-delà d’un certain seuil, il constitue une nuisance non acceptable.

  • Intensité des appareils de diffusion du son et de la musique
  • Cris d’animaux et principalement les aboiements de chiens
  • Conversations à voix haute, cris, jeux bruyants sur la voie publique
  • Vitesse et  accélérations excessives
  • Travaux de bricolage ou jardinage (tondeuse, tronçonneuse, …) à limiter aux jours et horaires préconisés par le Conseil national du Bruit à savoir :
    • Les jours ouvrables de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h30.
    • Les samedis de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.
    • Les dimanches et jours fériés de 10h00 à 12h00 de manière exceptionnelle.

Quelques conseils pour bien vivre ensemble :

Souvenez-vous qu’un bruit annoncé est à moitié pardonné s’il reste occasionnel. La vie est faite tout autant de respect que de tolérance. Par exemple, prévenez vos voisins en cas de fête, ou de travaux…
Si un bruit particulier, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porte atteinte à votre tranquillité et même à votre santé : rencontrer l’auteur du bruit pour l’informer de la gêne et rechercher avec lui des solutions amiables satisfaisantes.

Nuisances liées aux animaux domestiques

Le propriétaire d’un animal est responsable des dommages qu’il peut causer à autrui (morsures, aboiements,…)

Astuces pour bien cohabiter avec nos animaux de compagnies

  • lors des promenades ramassez les déjections de votre animal
  • faites identifier et vacciner vos animaux
  • déclarer à la mairie votre chien de garde ou de défense de 2ème catégorie. Ces animaux doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure sur la voie publique.
  • Lors de vos promenades, tenez votre animal en laisse pour éviter morsures et accident de la circulation
  • Eduquez et dressez votre animal pour éviter tout désagrément, entre autre les problèmes d’aboiement. 
  • Ne laissez pas divaguer vos animaux domestiques dans les rues, places, parcs et autres lieux publics. Si votre chien n’est pas agressif envers vous, n’oubliez jamais qu’il peut l’être avec des inconnus.

Sécurité publique

Nids d’insectes

Pour les nids de guêpes ou autres insectes (frelons, bourdons…) les sapeurs-pompiers n’interviennent plus sur le territoire communal. Il convient donc de faire appel à une entreprise de votre choix.

Déneigement et enlèvement du verglas

L’entretien des voies publiques par temps de neige et de verglas est le moyen le plus efficace d’assurer la salubrité dans la commune et de prémunir ses habitants contre les risques d’accidents. Or les mesures prises par les autorités ne peuvent donner des résultats satisfaisants qu’autant que les habitants concourent à leur exécution et remplissent les obligations qui leur sont imposées dans l’intérêt de tous. Aussi, en temps de neige ou de verglas, les propriétaires ou locataires sont tenus de balayer la neige devant leur maison, sur les trottoirs ou banquettes jusqu’au caniveau en dégageant celui-ci autant que possible.

En cas de verglas, ils doivent jeter du sable, des cendres, du sel ou de la sciure de bois devant les habitations.

En temps de gelées, il est défendu de sortir dans la rue les neiges ou les glaces provenant des cours. Il est défendu également de faire couler de l’eau sur la voie publique ou les trottoirs.

Circulation

Lorsque nous sommes automobilistes, nous devons penser que de temps en temps nous sommes piétons ou cyclistes et que nos enfants ou petits-enfants peuvent être mis en danger par une conduite irresponsable. La limitation de vitesse est de 40 km/h dans le village. N’oublions pas qu’à 50 km/h il faut 7m de plus pour s’arrêter qu’à 40 km/h.

  • Respectons les limitations de vitesse  afin de protéger l’ensemble des utilisateurs de la voie publique !
  • De même, respectons les panneaux de circulation. Exemple : la rue des Prés est maintenant une voie à sens unique dont la partie haute est réservée aux seuls exploitants agricoles.

Stationnement

Tout automobiliste est tenu de se garer uniquement aux endroits prévus à cet effet. Il doit veiller à ne pas encombrer les trottoirs pour permettre une libre circulation des poussettes et des personnes handicapées et laisser un libre accès aux garages.

Mitoyenneté

Les murs

Un mur est qualifié de mitoyen lorsque ce dernier sert de séparation à deux propriétés. Chaque voisin est alors tenu de participer à son entretien, réparations comme dans toute copropriété.

Arbres et haies

Les arbres et haies qui dépassent peuvent être sources de conflits et d’insécurité. Avant de vous lancer dans toute plantation, renseignez-vous à la mairie sur les distances et les hauteurs qui s’appliquent.

  • une distance minimale de 0,50 m de la ligne séparatrice pour les arbustes ne dépassant pas 2 mètres.
  • une distance minimale de 2 m de la ligne séparatrice pour les arbustes destinés à dépasser 2 mètres.

La distance se mesure à partir du milieu du tronc ; la hauteur se mesure à partir du sol. En présence d’un mur :

  • mur mitoyen, la distance est mesurée à partir du milieu du mur.
  • mur appartenant au voisin, distance à partir de la face du mur qui donne chez vous.
  • mur vous appartenant, distance à partir de la face du mur orienté vers le voisin.

Toutes plantations ne respectant pas ces distances, peuvent être soumises à une demande d’élagage ou d’arrachage de la part de votre voisin. Celui-ci n’a pas le droit de couper lui-même les branches qui dépassent. Mais, il a le droit absolu d’exiger qu’elles soient coupées au niveau de la limite séparatrice. Plantons sans dépasser !

Rappel

Il est strictement interdit d’élaguer ou de détruire toute haie entre le 15 mars et le 31 juillet (arrêté préfectoral du Bas-Rhin du 15 mars 2002) car les oiseaux font leurs nids. Les haies constituent un refuge pour les auxiliaires des cultures et abritent une faune et flore variées. Elles participent au maintien de la biodiversité et contribuent à lutter contre l’érosion des sols et les crues et servent aussi de coupe-vent et jouent un rôle important d’un point de vue paysager.

Espaces verts publics

L’entretien des espaces verts (pelouses et massifs fleuris) est assuré par la municipalité, pour le plaisir et l’agrément de tous. Les fleurs ne peuvent en aucun cas servir à se confectionner des bouquets pour la maison ou être arrachées pour compléter les massifs des jardins privés.

Entretien des trottoirs et plates bandes

Chacun est tenu de déblayer les feuilles mortes, herbes folles, ou autres débris devant sa propriété afin de faciliter le passage des piétons et d’éviter ainsi chutes ou glissades. Les feuilles sont également susceptibles de boucher les gouttières des habitations ainsi que le caniveau.

Pour le bien de tous, il vous revient de balayer régulièrement le trottoir et caniveau et de tondre les platebandes engazonnées le long de votre propriété.

Propreté du village

Déchets sur la voie publique

Les dépôts sauvages de toutes natures (encombrants, cartons, chewing gum, déchets verts,…) déposés sur la voie publique sont interdits :

  • STOP aux mégots jetés sur la voie publique ! Il n’y a pas de petits déchets 

Saviez-vous qu’un seul mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau ? A lui-seul, il contient une centaine de substances nocives voire cancérigènes, qui contaminent à la fois, l’eau, l’air et les sols.

Trottoir pas crottoir ! Pour un village propre, réagissons et pensons à nos employés communaux qui entretiennent les espaces verts et fleuris de la commune pour rendre agréable votre cadre de vie. En ramassant les déjections de votre animal pour participer au bien-être de tous… habitants et personnel municipal vous remercient ! et profitons tous des espaces verts pour y laisser jouer nos enfants, y pique-niquer, y lire, se rencontrer..

Feux à l’air libre : feux sauvages font des ravages !

Brûler des déchets à l’air libre est interdit. Les feux peuvent causer des troubles du voisinage, que ce soit à cause des odeurs ou de la fumée dégagée. Par ailleurs, si les feux sont mal contrôlés, ils peuvent entraîner des incendies.
Brûler, à l’air libre est interdit : 50kg de végétaux brûlés émettent autant de particules fines que 13 000 km parcourues par une voiture diesel récente (Chiffres Ministère de l’Environnement)